Term Paper BD

Ce qu’il ne va falloir gui?re faire si vous voulez un jour jouer a L Word dans votre chambre

Je n’ai pas forcement ete la fille pleine d’aplomb qui vous parle (je vous jure !) et comme j’habite tres gentille j’ai decide de vous dire tout ce que celui-ci ne va falloir jamais faire dans un bar, sur un site ou je ne sais ou Afin de tenter de dragouiller une fille ou meme, plus simplement, de lui parler.

1 / Un bar, au hasard a Paris, le 3eme lieu (l’Unity, le 3W, le So What .. ca revient au meme)(quoique .. mais j’y reviendrai).

a) vous la jouer poete rebelle, litteraire super au-dessus de toutes ces petits contigences materielles que sont l’amitie, l’amour, la musique etc . : tres exactement, ouvrir la livre, adossee au mur en esperant qu’une fille trouvera ca hyper mignon et viendra vous demander le titre, l’auteur et si le poste a cote de vous au lit reste libre. C’est i  nouveau plus perdu si vous etes accompagnee par J’ai lesbienne : celle qui les fera toutes craquer et qui recupere des numeros de tel plus vite que lucky luke ne tire (et qui les garde pour elle)(des numeros).

b) vous asseoir au bar et ne voir que ce verre : les diverses voisines vont affirmer que vous etes alcoolique quand bien meme c’est du jus d’orange que vous buvez.

c) craquer sur l’hetero en fi?te. Vous avez un probleme de gaydar assez notable. Plus souvent, coincer via la fille que vous n’aurez jamais (il y en a toujours)(en general votre sont celles que vous aimeriez bien etre si les poules avaient des dents) et, par consequent, ne point voir la miss qui vous sourit avec une heure.

2 / sur le web (vous avez le choix : gayvox, gaypax, mytilene. )

a) parler de la ex au sein d’ votre annonce : rien de pire que de penser qu’on servira de pansement (meme si une infirmiere est en mesure de etre tres sympathique).

b) etre trop intransigeante et trop “demandeuse” rapidement : certes un couple lesbien va vite mais eviter de lui demander de jurer fidelite au bout de trois heures de discussion peut etre une agreable idee, voir une tres belle. C’est normal d’avoir des “conditions” mais si vous ne connaissez pas le prenom attendez legerement avant de lui parler pacs, bambins et triolisme.

Cela y en a d’autres, bon nombre d’autres. Si vous avez decouvert ou lu des trucs qui vous ont vraiment fait dire “non nullement possible”, hesitez jamais a le penser ici, ca est en mesure de forcement servir !

Retour via Cineffable

Kesako que Cineffable. En officiel c’est votre festival des films feministes et lesbiens. En officieux c’est THE rassemblement de lesbiennes a Paris. Facile il y a que des meufs. Partout des meufs. Si t’as un style entre les jambes qui, un jour, a fait penser a ta grand-mere “oh le elegant garcon que voila” .. bah t’as jamais le droit d’entrer. Et ouaip.

Comme j’suis facilement impressionnable forcement j’en menais nullement trop large la toute premiere fois. A force on s’y habitue. L’idee est peut-etre un peu trop militante pour moi (je suis loin d’etre une feministe enragee) mais c’est l’occasion d’observer de bons films, longs ou courts.

Rapidement (parceque sinon j’y me sens encore demain et vous vous serez plus la)(si tant reste qu’il y ait encore des personnes qui nous lisent).

Vendredi : Court-metrage Pauline : rien de transcendant. Par la realisatrice de la naissance des pieuvres : Celine Sciamma Long metrage : Mein Freund aus Faro. Miam pour l’actrice qui jouait Mel/Miguel.

Dimanche :Deux seances dont une specialement Afin de S. intitulee “et elles eurent nombre d’enfants . ” (faudra que je vous en parle de ca tiens..). De bonnes surprises, parmi elles No Bikini que j’ai vraiment aime (petite fille qui refuse de mettre le haut de maillot de bain a la piscine) et ce docu tracant le complexe chemin tout d’un couple lesbien finlandais vers leur le desir d’enfant. Et ce qu’il y a de bien a Cineffable c’est qu’on y croise i  chaque fois des gens qu’on connait.. meme des Lilloises !

La deuxieme seance, avec defaut (au moins pour le groupe que nous etions), tournait autour d’une musique. Asia Diva etait en general le plus regardable (si on oublie les soucis une thune titrages). Un clip des Indigo Girls et un docu sur les Flamming Pussy completaient la chose.

Entre les deux, un detour par le stand de Violette and Co histoire d’acheter le bouquin d’Axelle Stephane (le resume viendra di?s qu’il sera lu)(sinon c’est gui?re trop logique) et la bd une p’tite Blan. juste Afin de agrandir une bibli arc-en-ciel !

Mobile Call